CONFINEMENT

Comme une majorité d’entre vous, mon activité n’est malheureusement pas épargnée par le coronavirus et les consignes de confinement.

Mes services s’adressant principalement aux TPE/PME et indépendants, il est effectivement difficile pour moi de continuer à proposer des prestations à des professionnels dont l’activité a été fortement ralentie, voire complètement stoppée.

Et puis je garde aussi (avec grand plaisir) mes deux enfants de 1 et 4 ans. Au programme de ces nouvelles journées : jeux, histoires, coloriages et activités envoyées par l’école. Je profite des deux heures quotidiennes de sieste et temps calme pour travailler un peu.

Personnellement, j’ai trouvé ces premiers jours de confinement un peu difficiles. L’arrêt soudain de mon activité et l’actualité 100% coronavirus ont réussi à encombrer mes pensées. J’ai eu du mal à lâcher prise et à me rendre disponible pour les enfants.

Face à cette angoisse montante, j’ai réfléchi à ce que je pouvais faire pour rendre cette période de confinement moins difficile et profiter finalement de ce temps bonus.

Voici donc quelques astuces, testées et approuvées par moi-même !

Mieux vivre le confinement

Eviter les fake news et l’overdose d’information

A l’instar du virus, les fake news se propagent à vitesse grand V. Pour éviter de relayer de fausses (et dangereuses) informations et augmenter votre niveau d’angoisse (et celui des autres) au passage, appuyez-vous sur quelques sources d’information seulement : gouvernement, sites d’info et journaux réputés … Et évitez de les consulter toutes les 30 secondes !

Pour ma part, je suis les informations officielles du gouvernement et je lis les résumés de l’actualité d’un ou deux sites d’info réputés, en prenant mon café du matin.

J’ai également choisi de ne plus m’attarder sur l’indiscipline de certains, ou encore les vols et trafics de masques qui me choquent profondément, mais plutôt sur les belles initiatives de solidarité qui ne cessent de voir le jour autour de nous depuis le début de la pandémie.

Infographie @mounirdigital

Carpe Diem

Se réapproprier l’instant présent. C’est peut-être la chose la plus difficile à faire. Dans une société où l’ennui n’a plus sa place, difficile de s’imaginer une journée coincée chez soi… Alors 15 jours de confinement, n’en parlons-pas !

Chez nous, exit les todo lists, nos journées sont désormais rythmées par nos envies (enfin surtout celles des enfants soyons hônnetes 😉 ) et en priorité celles que nous ne prenons jamais le temps de réaliser.  Quelques idées :

  • Rester le lundi en pyjama (tenue préférée de ma fille aînée)
  • Faire un gâteau tous les jours pour le goûter
  • Faire 15 minutes de sport (conséquence directe du gâteau pour le goûter). ➡️ A partir d’aujourd’hui (lundi 23 mars), retrouvez une activité sportive par jour dans mes stories Facebook 😉
  • Ecouter des podcasts (pour moi, ce sont ceux de Les Déviations, pour les enfants, Télérama propose une belle sélection ici)
  • Lire un bon bouquin (j’ai commencé Fief, de David Lopez) au soleil
  • Si vous avez un jardin ou un balcon : planter des fleurs, faire un hôtel à insectes, prendre le café au soleil …
  • Prendre l’apéro à midi (avec modération bien entendu)
  • Construire un château fort avec des cartons (en cours) …

Se sentir utile

J’avoue qu’au début, je me suis sentie un peu frustrée de ne pas pouvoir aider, à mon niveau… Mais en fait, il y a plein de façons de se rendre utile, les plus faciles et essentielles étant :

  1. D’appliquer les gestes barrières
  2.  De #Restezchezvous

Vous avez compris le message ? 😊

Autres belles initiatives, croisées sur les réseaux :

  • Réaliser des masques en tissus pour les plus habiles d’entre vous
  • Aller faire les courses des personnes les plus à risque (ou encore mieux, une commande groupée sur Internet, si vous y arrivez)
  • Prêter son logement secondaire à une personne dans le besoin (personnel soignant, …)
  • Savoir remercier les personnes qui sont là pour maintenir le lien, nous nourrir, garder nos rues propres (profs, facteurs, éboueurs, caissiers, préparateurs de commandes, livreurs et tous les autres)
  • Prendre des nouvelles des personnes isolées
  • Activités physiques (gym, yoga, etc.), accessibles en ligne gratuitement

Même les marques s’y mettent !

Capture d’écran Facebook, trouvée sur Ouest France

Business : 5 choses à faire pendant le confinement

Et pour votre entreprise alors ? Profitez du confinement pour vous pencher sur ce que vous avez l’habitude de négliger. Voici quelques pistes pour réfléchir, agir et être prêt dès la reprise !

Espionnez : veille concurrentielle

Par manque de temps et/ou de ressources, la veille concurrentielle est peu pratiquée par les petites entreprises. Pourtant c’est un outil stratégique formidable pour anticiper, évoluer et se démarquer.

Elle vous permettra notamment de :

  • Suivre l’actualité de vos concurrents : nouveaux produits et services, évolution tarifaire, participation à des événements, nouveaux partenariats, etc…
  • Analyser leurs actions de communication
  • Analyser leur stratégie commerciale
  • Identifier de nouveaux concurrents sur le marché
  • Détecter tout changement significatif sur votre marché
  • Anticiper les tendances, opportunités et menaces
  • Vous positionner

Une fois vos concurrents listés, les sources d’information pour effectuer votre veille ne manquent pas : site internet de l’entreprise, réseaux sociaux, sites de données financières, couverture médiatique, newsletter, outils web… Sans oublier les informations détenues par vos propres équipes !

Rafraîchissez votre communication

Les cordonniers étant toujours les plus mal chaussés, je suis la première à ne pas prendre soin correctement de mon site internet et de mon profil sur les réseaux sociaux. Mais après une semaine de confinement, j’ai presque terminé la mise à jour de mon site !

Alors à vous de jouer à présent, profitez de cette période de calmé forcé pour :

  • Mettre à jour votre site Internet (visuels, contenus, informations, mentions légales, SEO, …)
  • Optimiser votre profil sur les réseaux sociaux : descriptions, visuels, coordonnées et informations générales, actualités…
  • Repenser vos supports de communication : cartes de visite, brochures, flyers…
  • Créer gratuitement votre profil d’établissement sur Google My Business pour accroitre votre visibilité localement.  

Astuce 1 : si vous effectuez votre veille concurrentielle en amont, vous bénéficierez de nombreuses pistes d’amélioration.

Astuce 2 : ne perdez pas de vue vos objectifs et votre cible lorsque vous vous prêtez à cet exercice !

Ecrivez : articles et publications

Vous avez un blog ou souhaitez en avoir un ? Vous êtes sur les réseaux sociaux mais n’avez jamais le temps de publier ? Profitez de cette période pour écrire vos articles en avance et programmer vos publications. Pour vous aider à trouver de l’inspiration :

  • Découvrez le calendrier marketing 2020
  • Réalisez une veille pour être tenu informé des dernières nouveautés et tendances de votre marché : Google Alertes, publications spécialisées, réseaux sociaux, etc
  • Essayez les outils de curation de contenus : Feedly, Scoop.it, Paper.li, Pocket, etc…
  • Réalisez un calendrier éditorial pour tout programmer et ne plus rien louper

Ecoutez : podcasts pour entrepreneurs

Pause ensoleillée : le chant des oiseaux, ce n’est pas pour vous ? Faites-vous un café, mettez votre casque, voici trois podcasts pour vous accompagner dans votre vie d’entrepreneur :

  • Bien dans ta boîte : Entreprendre c’est cool, mais entreprendre heureux, c’est mieux. Le but de ce podcast ? S’inspirer, partager, échanger, co-construire des solutions pour surmonter les difficultés et savourer les réussites.
  • Embarquement immédiat : Podcast de Charles Brillet, “Mon tour du Monde des passionnés”. Chaque semaine Charles part à la rencontre d’entrepreneurs, sportifs ou artistes qui ont décidé de faire de leur passion un objectif de vie.
  • Génération XX : Dans ce podcast vous découvrirez des parcours de vie, tant professionnels que personnels, des femmes, des projets qu’ils soient d’entreprise, associatifs, ou culturels, vous écouterez de quoi nourrir votre curiosité et vos questionnements sur les autres, le monde et vous-même.

Apprenez : formations gratuites

De nombreuses plateformes en ligne proposent des formations gratuites, plus ou moins pointues, et parfois certifiantes.

Marketing, anglais, grammaire et orthographe, gestion de projet, cuisine … Il y en a pour tous les goûts !

Quelques plateformes à tester :

Pour ma part, j’ai choisi ce cours, en lien avec un projet sur lequel je travaille en ce moment et dont je vous parlerai très prochainement 😉

Je souhaite sincèrement pouvoir apporter mon soutien aux petites entreprises qui rencontrent des difficultés en cette période de crise. Ainsi, chaque semaine, et ce jusqu’à la fin de la crise sanitaire, je proposerai l’un de mes services gratuitement à une entreprise. Suivez-moi sur LinkedIn ou Facebook pour en savoir plus !

En attendant, sauvez des vies, #RESTEZCHEZVOUS

Caroline